Ce forum a longtemps été le forum français le plus actif de Gakuen Alice, aujourd'hui, la série étant finie, nous nous devons d'avancer mais nous n'oublions pas que c'est par ce manga que tout a commencé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Honey-chan
Vigile
Vigile
avatar

Féminin Messages : 1510
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 20
Localisation : Bonjour, je suis sauvage♥

MessageSujet: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   Ven 12 Aoû - 15:33

Fanfiction d'Honey.
Bonjour à tous Very Happy Aujourd'hui je viens pour vous présenter ma fanfiction. Donc je vais la poster en plusieurs parties, qui seront suivies d'un petit texte d'explication, car l'histoire peut paraître étrange à certains endroits. J'ai créé un personnage, et je me suis centrée sur le couple Kali/Luca, qui évoluera dans l'histoire. Je vais sûrement la poster sur un blog, mais cela reste à voir (: . Donc ne vous étonnez pas si certains passages vous paraissent suspects, lisez bien le paragraphe d'en dessous. Ce post servira de sommaire, j'y posterais tous les chapitres pour que vous ne soyez pas perdus à les chercher parmi les commentaires après. Donc.. Bonne lecture ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgettheprincess.skyrock.com
Honey-chan
Vigile
Vigile
avatar

Féminin Messages : 1510
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 20
Localisation : Bonjour, je suis sauvage♥

MessageSujet: Re: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   Ven 12 Aoû - 15:42

Partie Une
« Voici une nouvelle élève, Kaliya Idalakyo. Pour son partenaire, j’ai choisi.. Euh.. En fait.. Luca ? »
L’intéressé prit un air étonné. Lorsqu’il acquiesça, je souris. Je partis m’assoir sur une table au fond de la classe. Dès que je fus installée, tout le monde accourut, attendant pleins d’infos secrètes sur moi.
« J’ai deux alices qui s’opposent d’une certaine manière.. L’alice de l’élément de la Telle, et l’Alice du la glace. »
Il y eut un silence. J’étais arrivée à l’académie il y a une semaine, mais l’agitation qu’avait formée Luna Koizumi avait retardé mon insertion en classe. J’ai également appris la mort d’une élève envoyée seule en mission, punition d’une trahison envers le directeur, Nobara Hibaragi, la détentrice de l’Alice de Glace. Après cette longue pause, il y eut à nouveau beaucoup d’agitation. Je dus parler de moi tout l’après-midi. A la sonnerie, Luca m’a appelée pour me faire visiter. J’étais littéralement éblouie par la beauté des divers paysages que l’académie nous offrait. Luca m’expliquait absolument tout jusqu’au fonctionnement de l’académie, moi j’écoutais, intimidée par la présence des deux garçons. Car derrière nous, marchait Natsume, totalement indifférent.
« Bon, la visite se termine ici, aux dortoirs donc. Tu es de quel rang étoilé ?
- Euh.. Je crois que je suis une triple.
- ah, comme moi, Incho, Hotaru.. Euh, bref, bonne nuit ! »
Je montai en direction du dortoir dès filles. A peine j’eus passé la porte que Mikan m’accostai.
« Tu as de la chance d’avoir Luca en partenaire.. Moi, j’ai cet idiot de Natsume..
- Sa doit pas beaucoup de changer, vous sortez pas ensemble ? »
Je me mis à rire à la réplique d’Hotaru qui sortit juste après de l’ombre, suivie des autres filles. Nous discutâmes jusqu’au couvre feu. Demain, j’aurais mes informations finales sur mes alice, à savoir ma classe de RTA. La nuit passa rapidement. Au réveil, je me dépêchai de me préparer afin de me rendre à la cafétéria le plus vite possible. Dans les couloirs je croisai Mr. Narumi. Il me donna trois petites étoiles que je plaçai sur mon uniforme, puis fit un bout de trajet avec moi.
« Avez-vous décidé de ma classe de RTA ?
- Si l’on en juge par la puissance de tes alices, tu irais sans problème en dangereux.. Mais euh, tu sais, la création d’élément est typique d’un alice psy, donc je pense que tu ira en psy, dans le meilleur des cas. Mais tu sauras tout après le déjeuner. »
Je rejoins mes amis à leur table, goûtant aux délices des alices de la cuisine. Après un long repas entrecoupé de discussions mouvementées nous regagnâmes, à contrecœur, la salle de classe. Je pris ma place au fond de la salle, lorsque le directeur du primaire entra dans la classe. Il avait l’air si jeune que c’en était presque déconcertant. Il se plaça sur l’estrade et posa ses yeux sur moi. Je regardai mon bureau, de peur qu’il n’ait un alice de paralysie ou autre chose comme sa.
« Kaliya.. Je suis venu pour t’annoncer ta classe de RTA. L’académie est absolument ravie de recruter une élève de plus en tant qu’Alice Dangereuse. »
Tout le monde fût étonné. Y compris moi, cela va de soi. Je me levai, plaquant mes mains sur le bureau, rétorquant de manière froide et insolente.
« Et pour quelles raisons ?! Je possède deux alices de nature psy, et je n’ai fait de mal à personne !
- Peut être, mais le test que nous t’avons fait passer peu avant ton intégration finale dans l’académie à démontré que tes alices étaient extrêmement puissants. Tu nous seras très utile. De plus, j’ai ta forme d’alice. Je suis très heureux de te l’apprendre, car j’aurais quelque chose à te dire à ce propos. Si tu crois faire peur au directeur du primaire, ma petite, c’est que tu te trompes. Je n’ai nulle peur des alices dangereux, encore moins lorsqu’ils sont de forme limitée. »

Explications; Tout d'abord, je tiens à vous dire merci d'avoir lu Smile Le chapitre est court mais sur papier, il fait trois pages. Donc c'est l'arrivée de Kaliya, personnage "principal" de la fic. Pour le passage qui concerne Luna & Nobara, j'ai un peu arrangé à ma sauce. On va dire que Luna s'en est allée et que Nobara, après avoir glacé everybody pour laisser M&N s'enfuir, à été punie. Donc on apprend également quel type d'alice est notre Kaliya, et l'aversion du directeur pour notre jeune héroïne. Ainsi que les premiers échanges entre elle et Luca. Donc rien à expliquer d'important pour le moment, on se revoit au prochain chapitree ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgettheprincess.skyrock.com
Honey-chan
Vigile
Vigile
avatar

Féminin Messages : 1510
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 20
Localisation : Bonjour, je suis sauvage♥

MessageSujet: Re: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   Ven 12 Aoû - 22:06

Partie Deux
Je retombai sec sur le banc. Il s’en fût le sourire aux lèvres. Moi, une alice dangereuse ? Je posai un œil sur Natsume, l’un des plus célèbres alices dangereux, de son état de major. Je remarquai alors que tout ceux qui comptaient sur moi étaient tout aussi choqué. En moi, j’étais rassurée. Dès que la cloche sonna, je me mis à courir pour rattraper Luca et Natsume. Totalement essoufflée, je pris quelque secondes de répit avant de commencer à lui parler.
« Natsume, je peux te parler deux secondes s’il te plaît ?
- Non.
- Bon, tu m’y obliges.. »
Sa réponse était claire, néanmoins, hors de question de me laisser faire. J’agrippai son poignet, l’entourant d’une liane solide et presque incassable. Avant même qu’il ne se défende, j’y ajoutai une si épaisse couche de glace que la liane pourrait en absorber l’eau qui la formait. Puis, je pris l’autre extrémité de la liane en main, puis traîna Natsume jusqu’à l’arrière-cour. Je le libera de ses chaînes végétales, avant de m’hâter à poser ma question.
« En quoi consiste la classe Dangereuse ? En quoi est-elle différente des autres ? »
Il me lança un regard de mépris. Je soupirai. Après quelques autres tentatives, j’abandonnai. Je partis du côté forêt, histoire de ma balader un peu sur le chemin du retour, lorsque l’on m’agrippa le poignet. Je n’eus pas le temps de crier que j’étais déjà tirée vers un buisson, et sous l’effet de l’alice du silence. Soudain, tout se mit à tourner autour de moi.
« C’est bizarre que Kaliya ne soit pas encore venue manger..
- Elle devant ‘parler ‘ à Natsume tout à l’heure. Sûrement pour.. Enfin bref, Mais bon, ils ne sont… »
Luca ne put finir sa phrase que Natsume rentra dans le réfectoire, seul bien évidemment.
« Si Natsume est là, … Où est Kaliya ? s’inquiéta Mikan. »
Elle se leva, bousculant sa chaise, pour aller me recherche. Hotaru fut la première à la suivre, puis, Luca et Natsume se ramenèrent.
« Pourquoi vous venez ? Pour Mikan ou pour sauver Kaliya ? ironisa Hotaru »
Luca rougit tandis que Natsume garda l’air totalement indifférent.
« C’est ma partenaire.. On va me le reprocher après.. » mentit Luca.
Hotaru sortit on appareil photo pour prendre la tête d’un Luca rougissant, pensant à l’argent qu’elle se ferait. Mais tous finirent par suivre Mikan jusqu’à l’arrière cour.
« C’est ici qu’on a parlé, elle est partie par la forêt, moi par la cour.. »
Mikan s’accroupit afin de trouver un indice. Un peu plus loin, elle trouva mon collier. Orné d’un magnifique pierre d’azur, il était plus précieux à mes yeux que quoi que ce soit. Elle le balançait dans les airs, cherchant toujours ma trace.
Lorsque je me réveillai, je n’étais plus dans l’académie mais dans un grand laboratoire. Sanglée aux poignets et aux chevilles, je ne pus, comme seul divertissement, qu’observer la pièce. Sombre, la seul lumière émanait d’une ampoule qui pendait dans les airs, prête à griller. Sur les plans de travail disposés ça et là, il y avait toutes sortes d’instruments. Où étais-je ? Au moment où je tentai de me débattre, la porte s’ouvrit. Deux hommes entrèrent dans la pièce.
« Tu es réveillée, gamine ? Bien.. nous aurions préféré un alice bien plus puissant que toi mais bon.. Hiyo, détache là, elle ne risque pas de s’enfuir.
- Bien, Maître. »
Une fois libérée, je m’étirais, enfin libre de mes mouvements. Le ‘maître’ avait l’air d’avoir retiré son alice du silence.
« Et que voulez vous de moi ? lui demandai-je froidement.
- Bonne question, gamine. Toute question à une réponse, et celle à la tienne n’est pas des plus douces. Nous allons.. t’utiliser comme cobaye, en somme. Pour déterminer la provenance des alice, leur formation.. Une fois que nous le saurons, nous pourrons vendre les alices à prix d’or, et nous, enfin notre organisation, sera enfin reconnue !
- Maître, n’est-ce pas risqué de tout lui raconter ?
- A qui le dirais-t-elle ? A moins que les morts reviennent sur terre, elle en est incapable. »
Je serrai les dents à cette pensée. Mais il y avait un point qu’il n’avait pas calculé : qui dit alice.. Dit Glace et Nature. Je glaçai le sol en incluant leur pied afin de les empêcher de bouger, puis fît pousser de solides lianes tout autour d’eux. Je créai une solide cage puis me postai devant eux, aussi impassible que la glace.
« Vous avez pioché la mauvaise carte, je ne suis pas alice pour rien. I’m so sorry ! »
‘Maître’ esquissa un sourire narquois.


Explications; Merci de votre lecture ♥ Donc, Kilaya s'est faite enlevée, ce qui inquiète Mikan, qui part à sa recherche, suivie des autres. Mais notre petite héroïne a décidé de prendre les choses en main et de mettre à l'épreuve ses talents d'alice envers ses ravisseurs. Au prochain chapitreee !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgettheprincess.skyrock.com
adeele
Client de prestige
Client de prestige
avatar

Féminin Messages : 1780
Date d'inscription : 08/04/2011
Age : 21
Localisation : à l'academie alice ^^

MessageSujet: Re: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   Sam 13 Aoû - 15:38

j'aime bien ^^ je lirais la suite des qu'elle sera el ligne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honey-chan
Vigile
Vigile
avatar

Féminin Messages : 1510
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 20
Localisation : Bonjour, je suis sauvage♥

MessageSujet: Re: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   Sam 13 Aoû - 16:39

Merci Very Happy Je tape, je tape Smile
Et je cherche des idées pour rendre la suite plus intéressante :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgettheprincess.skyrock.com
Honey-chan
Vigile
Vigile
avatar

Féminin Messages : 1510
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 20
Localisation : Bonjour, je suis sauvage♥

MessageSujet: Re: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   Sam 13 Aoû - 20:51

Je prépare mon blog; et j'écris, j'écris ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgettheprincess.skyrock.com
Honey-chan
Vigile
Vigile
avatar

Féminin Messages : 1510
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 20
Localisation : Bonjour, je suis sauvage♥

MessageSujet: Re: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   Lun 15 Aoû - 17:42

Partie Trois
Mikan se dirigea vers le buisson où j’étais tombée plus tôt. Juste avant de m’évanouir, j’avais laissé tomber un petit glaçon au cas où l’on se mettrait à ma recherche. Soudain, Hotaru eut une idée en tête, et retourna en classe, tandis que Mikan questionna Natsume.
« Elle t’a demandée quoi, Kaliya ?
- Contexte, classe dangereux, tout sa..»
Il n’en avait pas grand-chose à faire de ma disparation, sa, c’était sûr. Mais il devait protéger Mikan. Hotaru revint peu après, traînant une Sumire au bord des larmes, et qui visiblement ne voulait pas être trainée dans tout sa. Lorsqu’elle la lâcha, celle-ci n’eut pas la force de se relever.
« Allez, cherche. Ordonna Hotaru.
- Hého, je suis pas un chien ! répondit Sumire avec détermination.
- Chien, chat.. Quelle différence ? Cheeerche ! »
Sumire poussa un long soupir, puis se mit à quatre pattes par terre afin d’utiliser son alice. Elle cherchait, puis avança vers le mur qui bordait l’académie. Elle remarqua un bout de corde par terre qu’elle ramassa et montra aux autres.
« Ils ont dû s’enfuir en escaladant le mur avec une corde. Et nous on fait comm… Héé ! »
Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que le petit groupe était déjà entrain de sauter d’un grand arbre au mur. Elle se hâta de les rejoindre afin de pouvoir les guider en ville. Tout le monde la suivit sagement, évitant les remarques des gens qu’ils dérangeraient en passant devant eux ou en leur coupant la route. Leur chemin les amena au quartier le plus délabré de la ville. L’endroit était sombre, les arbres étaient nus, les terrains étaient secs. Il n’y avait plus aucune vie dans cet endroit. De nombreuses maisons abandonnées était couvertes de lierre et d’autres plantes. Hotaru sortit de son sac un «’nécessaire de communication’. Un casque avec microphone discret, pour ne pas éveiller l’attention.
« Kaliya peut se trouver dans n’importe laquelle de ces maisons alors on va se séparer et le premier qui détecte un alice dans les environs le fait savoir aux autres. »
Ils acquiescèrent et se lancèrent dans une course contre la montre dans les maisons.
‘ Maître’ me fixait d’un air noir et agressif. Je renforçais la cage puis fit un pas en arrière, au cas où. A ma grande stupéfaction, Hiyo put se délivrer de ma prison végétale, en s’agenouillant pour couper les lianes avec un couteau des plus tranchants. Il lacérait les lianes avec vigueur que j’aurais pu avoir mal pour elle. Je renforçais la glace qui était posée au sol, puis plissa un œil tout en m’accoudant à une table derrière moi. Eviter à tout prix de faire trop d’efforts.
Au bout de plusieurs visites acharnées des diverses maisons, tous furent rappelés à l’ordre à celle qu’était entrain de visiter Natsume, qui avait senti la présence de deux alice en bas. Un par un, ils avancèrent dans la maison. Le rez-de-chaussée était lugubre, délabré. Meubles poussiéreux, toiles d’araignées un peu partout.. Un par un, ils s’engouffrèrent dans l’escalier. Lorsque je vis Mikan dans l’entrebâillement de la porte, j’eus presque envie de les renvoyer à l’académie. Mais ils rentrèrent dans la pièce. Pendant ce temps, Hiyo avait eu le temps de libérer ‘Maître’.
« Merde, Noko, on fait quoi ?
- Ce sont des gamins, t’as peur ? »
Je l’entourai de pics de glace en puisant dans mon énergie. Malheureusement, il s’en sortit immédiatement. La glace était molle. Natsume, qui venait d’arriver, l’entoura de puissantes et impressionnantes flammes. Je les entourais avec un cercle verglacé. Nous fîmes de même pour son assistant, Hiyo. Cachant ma fatigue, nous profitâmes de la faiblesse du duo machiavélique pour concevoir un plan.
« J’ai une idée pour nous sortir d’ici, chuchota Hotaru. »
Entendant ses mots, Noko utilisa son alice du silence. Je fis comprendre à Mikan d’interférer avec cet alice avec le sien.
« Je disais, repris Hotaru visiblement énervée, que si Kilaya pouvait former une énorme boule de glace, et l’entourer ensuite de solide lianes.. Disons déjà que là, nous sortirons de la pièce pour éviter le danger. Et là, Kilaya serreras la boule de glace avec les lianes, ce qui provoquera une telle pression qu’elle explosera. Nous nous enfuirons totalement, et, profitant du fait que les deux autres abrutis soient assommés, nous pourrons nous enfuir. Bien sûr, Natsume entourera la zone avec du feu au cas où cela ne marcherait pas. Et.. nous rentrerons.. A dos d’autruche ?»
J’acquiesçai. Il y avait une chance que je n’y arrive pas, mais je devais tenter. Luca soupira, sachant bien qu’il n’y avait aucune autruche dans les environs. Ils rejoignirent l’escalier, me laissant dans le laboratoire pour mettre le plan à exécution. Je créais un dôme de glace, assez gros pour contenir une forte dose d’air et exploser facilement. De plus, l’explosion assommera forcément mes ravisseurs. Je le recouvrai de lianes, de solides et puissantes lianes, dures comme de la roche. Puis je gagnais le rez-de-chaussée, afin de finir mon travail. Je fis le décompte, puis, je claquai des doigts en courant vers la rue pour éviter de me blesser. Je serrai les lianes sur la glace. Le dôme explosa. Des morceaux transpercèrent même le plafond du laboratoire. Je me mis à voir flou, puis, peu à peu, tout s’assombrit autour de moi. Je tombai sur le sol, affaiblie.
Le réveil fut brutal. Je me réveillai sèchement, réveillant quelques douleurs ci et là. Autour de moi, il y avait tous ceux qui m’avaient sauvée. Tous ceux à qui je devais la vie. J’étais encore pleine d’égratignures qui cicatrisaient à peine.
« Kaliya, tu es réveillée ! »
Mikan sautait de joie. A part Sumire et elle, tous dormaient. Je regardai le réveil. Il n’affichait que six heures trente du matin. Je me recouchai, essayant de calmer les douleurs qui me prirent à la tête. Entendant Mikan piailler comme une poule, Narumi entra dans la salle et s’assit sur le bout du lit.
« Tes amis m’ont tout raconté. Ton enlèvement jusqu’ l’explosion. Tu as été enlevée par des subordonnés d’une organisation sûrement très puissante. Donc nous allons attendre de voir comment la situation évolue avant d’agir, mais tu dois me promettre une chose : ne te balade plus toute seule dans l’Académie. En tout cas, en dehors des bâtiments. Et sans système de détection, c’est encore plus dangereux. D’accord Kaliya ? »
J’hochai la tête. Luca ouvrit les yeux à son tour. Lui aussi fut heureux de me voir sur pieds. Je lui souris. Sans m’en rendre compte, je me mis à fixer ses yeux d’azur. Lorsqu’il tourna la tête, je me rendis compte de ce que je faisais. Après Hotaru, se fût à Natsume de se réveiller. Pour briser le silence pesant qui régnait, je demandais :
« Mais dites.. O a beaucoup parlé de mes alices en classe, mais quels sont les votre ?
- Moi, tu sais que j’ai l’alice d’annulation. Mais j’ai également l’alice du vol ! Déclara Mikan.
- J’ai un alice félicanin, et Luca, il a..
- Sumire.. Je sais parler ! répondit-il, un peu gêné. J’ai l’alice des phéromones animales..
- So cute ! m’exclamais-je. Vous avez tous des alices inoffensifs, vous ! Il ne blesse personne ou alors très peu..
- Hotaru a l’alice de l’invention, et Natsume celui des Flammes !
- Je sais pour Natsume Mikan, je l’ai remarqué lors de mon enlèvement.
- Tu sais.. Ton laice aussi.. Enfin, surtout celui de la nature.. Il a bien de bons côtés, non ?
- Yes Luca. Thank’s you. »
J’aimais beaucoup l’anglais. Je l’apprenais dans mon ancienne école, du moins, dans celles que j’ai fréquentées en dernier. Je sortis du lit d’hôpital pour me dégourdir bras et jambes. Tandis que les autres conversaient, je les observai en souriant. Narumi, rassuré que tout se passe bien, quitta la pièce dans la plus grande discrétion.
« Noël approche.. J’ai hâte d’y être.. »
Tout le monde m’ignora. Je me penchai sur la fenêtre, tendant une main dehors. Si l’air était froid, cela ne me gênait pas le moins du monde, vu que j’ai un alice de glace. De gros nuages noirs surplombaient l’académie. Je me reculai alors de la fenêtre, en la refermant. En me reculant, je percutai la chaise qui se trouvait derrière moi. Je tombai par-dessus avant de me retrouver par terre, créant un fracas incroyable. Je me frottai le cou, puis remarquais que mon collier avait disparu.
« Mon collier. Oh no !
- Tiens.. Mikan l’a retrouvé.. »
Sumire me le tendis. Juste avant de l’enfiler, je remarquai un détail.
« Luca, vient voir par ici ! »
Il s’approcha. Je tins le collier devant ses yeux avant de constater qu’ils avaient la même couleur. Tous les autres le constatèrent après moi. J’accrochai le collier à mon cou et sourit à Luca. J’avais bien de la chance d’avoir un partenaire aussi gentil que lui.
« J’ai de la chance d’avoir un partenaire aussi gentil que lui ! répéta Kokoroyomi qui venait d’entrer dans la pièce avec Anna et Nonoko. »
Je me cachai la tête sous l’oreiller tandis que Luca détournait son regard.

Explications; Merci de votre lecture ♥️ Kilaya a été enlevée, tout le monde le sait. Et notre petite troupe d'amis s'est lancée à sa poursuite, espérant pouvoir la retrouver au plus vite. Heureusement, Hotaru a un plan. Et celle-ci à un plan pour les sortir de là, malgré ce que cela coute à Kilaya. Celle-ci s'étant retrouvée à l'hôpital, une amitié un peu plus complice se développe avec les autres. Et il y a comme du romantisme dans l'air ! Au prochain chapitre, j'essaierai de vous faire une illustration. Pour le moment, contentons nous de lire ♥️ Le blog est presque terminé et vous allez pouvoir commencer à commenter pour de vrai Very Happy J'essaie de rallonger les chapitres, comme vous l'avez vu. Là, dans l'écriture, j'en suis déjà à environ 12-16 pages Smile Donc, on se revoit au prochain chapitre ! See you .. yesterday ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgettheprincess.skyrock.com
Honey-chan
Vigile
Vigile
avatar

Féminin Messages : 1510
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 20
Localisation : Bonjour, je suis sauvage♥

MessageSujet: Re: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   Lun 15 Aoû - 19:48

Partie Quatre
Mikan, ainsi que les autres, se mirent à rire. Désormais, j’éviterais de penser à certaines choses en présence de Yomi. Je me rassis correctement sur le lit, percutant mon sac au passage. Il se renversa, laissant tomber une photo par terre. Hotaru la ramassa et l’observa longuement, avant de paraître étonnée.
« C’est.. Toi ? Petite ? Avec ta mère ? »
Elle me tendit la photo. La femme qui apparaissait dessus était belle. Grande et mince, ses boucles brunes lui arrivaient jusqu’à la taille. Ses yeux gris rayonnaient de bonheur. Ses pommettes étaient roses. Elle était heureuse. Dans ses bras se trouvait une enfant d’environ quatre-cinq ans, aux longs cheveux bruns. Ses yeux étaient d’un vert si clair qu’on aurait pu les croire transparents. Oui, c’était bien ma mère et moi.
« Oh.. yes, c’est ma mère .. »
Tous regardèrent la photo. Hotaru la photocopia en zoom sur ma tête d’enfant. Picsou avait frappé. J’étais la victime de sa future richesse. Après qu’elle fût passée dans les mains de chacun, je la repris. Je passai un long moment à observer les traits de ma mère. Les larmes me montèrent aux yeux. Je laissai glisser la photo entre mes doigts. Tous se turent. Mon regard était comme scotché sur la fenêtre. Tant de souvenirs. Soudain, Narumi fit irruption dans la pièce. Je séchai mes larmes, puis fit un effort pour essayer de le regarder en face.
« Ah, mes petits, vous êtes tous encore là ! dit-il avec entrain. J’ai besoin de.. Natsume en RTA dangereuse, de Kaliya chez le directeur.. et de mes chers élèves en salle de clase ! Vous connaissez le chemin ?
- Annonce pas sa comme si sa te plaisait ! lui envoya Natsume. »
Je me levai, ramassant mes affaires, puis me dirigea vers la sortie en lançant un regard noir à Naru. Revoir le directeur ne faisait pas parti de mes projets. D’un pas mal assuré, je me rendis au bureau où j’hésitai longuement avant de frapper à la porte. Il me reçut dans un silence de mort.
« Entre donc, gamine. »
Je refermai la prote derrière moi, mais n’avançai pas. Hors de question de venir m’assoir en face de lui, d’observer ses yeux me scruter avec insistance. Je préférai l’ignorer. Cela lui plaisait assez, en fait.
« Donc, tu es notre nouvelle ‘Princesse glaçon’ ? Héhé.. Tu iras loin. Comment se porte Loyami ? »
Lo-ya-mi. Ce nom me fit un choc. C’était ‘elle’. La chair de sa chair. Celle qui n’aurait jamais du faire ce qu’elle a fait. Me faire découvrir mon alice
« Il se pourrait que ta délicieuse sœur intègre l’académie..
- Sans Alice ? rétorquai-je. Vous n’y pensez pas ? C’est impossible !
- Tu as bien raison.. Par contre, si je me souviens bien, nous avons longtemps couru derrière Yayaka Idalakyo, ta mère. Et elle, a accepté d’être intégrée en tant que ton professeur principal pour les semaines à venir.. »
Le choc fût deux fois plus intense. J’eus du mal à digérer la nouvelle. J’appuyai sur la poignée de la porte, avant de la claquer et de m’enfuir en courant. Les larmes me brouillaient la vue, et d’un autre côté, j’étais folle de rage. Chacun de mes pas me rapprochait d’un nouveau supplice. J’avais envie de partir, désormais. Mais, lorsque je fus devant la porte de ma salle de classe, je ne pus résister à l’envie d’avoir des explications. J’appuyai rageusement sur la poignée en me mettant face à Narumi.
« Dites, monsieur ‘je me fais remplacer par la première venue’, vous allez où ?
- Un peu partout, mais jusqu’à ce que la cloche ne sonne pour signaler le week-end, je reste ici..
- Vous savez très bien de quoi je parle, ne faites pas l’innocent !
- Ah, sa.. Disons que je pars prendre quelque vacances, et une femme que nous cherchions dans nos rangs depuis longtemps à enfin accepté notre offre.
- Et cette femme, c’est ma.. ma.. ma mère ! Comment avez-vous osé ! »
Je tombai à genoux. J’eus mal. La scène était digne d’un film dramatique. J’étais en colère, mais les larmes ne pouvaient s’empêcher de rouler jusqu’à mon cou avant de s’écraser au sol. Toute la classe regardait la pièce dans un silence de mort.
« Elle qui hait les alices, que vient-elle faire ici ? »
Ma phrase était emplie de colère. Revoir ma mère. Quelque chose qui ne me plaisait vraiment pas. Pourquoi fallait-il qu’elle vienne enseigner ici ? Qu’elle aille dans une véritable école ! Je restai ainsi un moment. Mikan, Hotaru et Luca m’observait d’un air triste. J’aurais voulu tout geler, jusqu’au temps, revenir il y a onze ans. Dégoûtée, je me levai pour rejoindre ma place dans le silence le plus total. Mais Mikan m’attrapa le bras pour me faire signe de venir m’installer à leur table. Narumi essaya, tant bien que mal, de finir son cours. Je lui lançais presque à chacune de ses phrases, un regard des plus meurtriers. Dans deux jours, ce serait Noël, et pour une raison que j’ignore, je le sentais mal, cette année. Dès que la cloche sonna, Narumi fit une annonce comme quoi nous devions passer un bon week-end, et que les cours reprendraient juste après, jusqu’au mois de mars du moins, pour les vacances. Il s’en fût très rapidement par la suite. Mikan, qui ne supportait pas de me voir dans cet état, proposa une virée à Central Town. Tous acceptèrent, mais sur le trajet, personne ne parla. L’ambiance était lourde.
« C’est quel genre de prof, ta mèphfhfhr… »
Hotaru lui colla sa main sur la bouche pour la faire taire. Je me postai face à la vitrine d’une bijouterie, puis serra la pierre d’azur dans la paume de ma main. Luca me rejoint quelques temps après. J’observai un somptueux collier orné de nombreuses petites pierres d’émeraude d’un vert parfait. Au centre, il y avait une pierre qui se partageait entre azur et émeraude.
« Il est très beau, ce collier, commenta Luca. »
Je lâchai la pierre d’azur et me concentrai à nouveau sur la vitrine. Oui, il était beau, mais il était également très cher.
« Oui, effectivement.. »
Je me tournai vers tout le monde pour les inviter à manger une glace. Evidemment, tout le monde accepta. Le contraire m’aurait étonné. Enfin une raison d’utiliser mon budget d’alice. J’en achetai une pour chacun. Framboise pour Hotaru, Orange pour Mikan, Citron pour Luca, et Vanille pour moi. Ils me remercièrent et nous nous rendîmes à la fontaine pour les déguster.
« Il est où au fait, Natsume ? demanda Mikan.
- Tu t’inquiètes pour lui ? Touchaant ! Love in the air ? »
Mikan rougit comme une tomate. Elle se mit à gesticuler dans tout les sens pour me prouver qu’elle n’aimait pas Natsume. Je me mis à rire.
« Idiote ! Je ne l’aime pas ! Pas du tout, pas du tout , pas du tout !
- Ou alors.. juste une peu ? fis-je sur un ton mielleux.
- Oui, juste un p… hééé ! »
Je me tordis de rire en compagnie des autres. Aimer était une chose douce, qui, malgré tout, peut se révéler redoutable. Mikan est véritablement naïve. Mais comme on dit, l’amour rend fou autant qu’il fait voir flou. C’était bien vrai pour son cas.
« Stoop. Keep cool, Mikan-chan !
- Tu parles drôlement bien anglais, remarqua Hotaru, qui prenait des clichés de Mikan. Tu es américaine ?
- Noo ! J’apprenais l’English in my last school. J’adore le parler. L’accent est agréable à écouter. »
Je souris, sachant bien qu’il y avait quelques cours de langues dans l’académie, occasionnellement.
« Euh.. C’est quand ton birsse day ? demanda maladroitement Mikan.
- Two day before the First January. Quatre jours après Noël, quoi.
- Donc.. Le 29 décembre ?! s’exclama Luca. »
J’acquiesçai, la mine réjouie. Peu après, je vis Natsume, qui nous rejoignait, visiblement.
« Dis, Baka, on va en mission ce soir.. No retard, parce que là, tu risques d’avoir un coup de chaud.
- Okey, okey ! Mais.. Mission ? De quoi ?
- T’es vraiment aussi idiote que l’autre prune à côté de toi.. Une mission ! Partir en dehors de l’académie pour effectuer leur sale boulot ! Tu comprends toujours pas ? Tu veux un dessin p’têtre ? »
Je levai les yeux au ciel. Cool, j’allais encore risquer ma vie ! Je devais être de tendance suicidaire. Il me tapai sur le système, Natsume. Avec son petit air supérieur de major..
« Qu’est ce qu’il a l’air supérieur de major de Natsume ? »
Oops. Le reste de la bande nous avait rejoints, ce qui comptait Kokoroyomi en plus. Evidemment, Natsume avait entendu. Il me lança un regard noir.
« J’suis pas baby-sitter, alors si tu veux pas que je te laisse crever, reste docile, le nouveau petit toutou de l’académie.
- Bien. On parie que je survis sans ton aide à la vie de la rue pour une soirée ?
- Si tu le dit. Bon, retournez au pays des bisounours, les bakas. »
Sur cette phrase, il partit. Tout le monde s’amusait autour de moi, mais je n’avais qu’une seule image en tête. Celle de ma mère.
« Heu.. Bonjour ? Aaaa-llo la terre ? KO-HAI ! »
Les collégiens venaient d’arriver. Lorsque je sortis de mes pensées, je remarquai une jolie collégienne qui se trouvait pile devant moi.
« Hey ! Elle est vivante ! Tu es la nouvelle primaire c’est sa ? Donc.. tu es.. Kilaya-chan ! »
J’hochai la tête. Mikan se mit à tout lui raconter de ma vie, tandis que je regardais ailleurs. Elle lui apprit presque tout sur ma vie à l’académie. Mes alices, ma rta, mon rang.. Mon adoration pour l’anglais, également.
« Uuh ? She’s love english ? This.. cuty girl ? »
Je me mis à rire. Elle parlait parfaitement bien anglais. Elle avait l’air très gentille. Et en plus de sa, elle était très mignonne. Ses cheveux étaient aussi roux que ses yeux.
« Je suis Misaki Harada.. de RTA Spé. J’ai l’alice du Doppleganger ! »
Ma sempaï attitrée. Désormais, sa l’était. Mikan connaissait absolument tout le monde ici.
« Misaki, tu seras en déco ou en cuisine demain ?
- Ah ! Tsubasa ! Euh.. Sûrement partout ? »
Ils rirent ensemble. Puis, ‘Tsubasa’ prit Mikan dans ses bras. Encore une fois, elle me présenta. Je pense que d’ici demain, maternelle, collège et lycée me connaîtront. Et cela ne faisait même pas une semaine que j’étais là, c’est dire.
« Hey Kohai Kaliya ! Moi, c’est Tsubasa Andô, sp.. euh, dangereux, alice de la manipulation des ombres.
- Misaki-sempaï, ce crétin est réellement un dangereux ?
- Ah.. euh oui ! Mais appelle le plutôt ‘idiot qui n’a qu’une seule partie de son cerveau qui fonctionne’, sa lui correspond mieux ! »
Je souris. Tsubasa la réprimanda et ils se querellèrent gentiment. L’ambiance était bonne, il y avait de l’animation. Tout le monde s’amusait. Il est vrai que demain, c’était les préparatifs de la grande fête de Noël. Avec mes alices, je me verrais mieux en déco. Nous parlâmes et parlâmes durant toute la journée. Au crépuscule, il nous fallut rentrer. Je me rendis immédiatement à ma chambre pour me reposer avant de partir en mission. Mais mon sommeil ne fût pas doux, il fût agiter. Je ne cessai de penser à ma mère. Lorsque je me réveillai, il faisait déjà nuit. J’ouvris la fenêtre de ma chambre qui donnait sur le cerisier, et sautai dessus avec une agilité sans pareille. Branche après branche, je pus accomplir ma descente sans problème. Natsume m’attendait en bas. Je ne peux pas dire que j’étais réjouie de le voir. Je le suivis jusqu’à une salle sombre, où notre ‘boss’ nous attendait.

Explications; Merci de votre lecture ♥ Et oui, Narumi est un véritable traître ! Il a envoyé Kilaya chez le directeur, qui lui a appris quelque chose de véritablement horrible. Et après la crise de rage de Kilaya, tous à Central Town pour la découverte des missions et des sempaïs ! Donc comme vous avez pu le constater, j'ai donné Misaki à Kilaya, parce que je trouvais qu'elles iraient bien ensemble dans la relation sempaï/kohaï. Et comme vous l'avez vu, on en apprend un peu plus sur la famille de Kilaya, également que sa mère va devenir prof' et qu'elle déteste les alices. L'ambiance est lourde à l'Académie ! Et le blog est enfin disponible ♥ gakuenworld.skyrock.com ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgettheprincess.skyrock.com
Honey-chan
Vigile
Vigile
avatar

Féminin Messages : 1510
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 20
Localisation : Bonjour, je suis sauvage♥

MessageSujet: Re: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   Dim 12 Fév - 18:41

Oh la vache, j'ai jamais posté la première mission, l'arrivée de la mère de Kaliya en tant que prof, la mission capture de Volt (c'est la surnom de l'alice qu'elle capture xD) , la magnifique gifle que s'est prise Natsume (haha), l'histoire de Kaliya, la lettre de menace de mort... Faut que je tape tout sa, ohlala. Mais plus tard, la j'ai mon projet à avancer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgettheprincess.skyrock.com
Sacrinea
Client de prestige
Client de prestige
avatar

Féminin Messages : 2815
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 19
Localisation : Dans mon monde

MessageSujet: Re: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   Mer 14 Mar - 21:11

J'adore *o* c'est trop bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/AndreiaCatarinaRodrigues640
Aryana
Chouchou
Chouchou
avatar

Féminin Messages : 5627
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 20
Localisation : Dans le palais fleur

MessageSujet: Re: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   Jeu 15 Mar - 18:05

On est avec toi, Honey ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfiction} Aussi tranchante que la glace.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Coeur de Glace
» Glace menthe chocolat sans sorbetière !!
» La 1re fanfiction: Gravitation : le numéro d'hypnose
» sous la glace de l'Antarctique, depuis la nuit des temps!
» Cornet de glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Café Sucré ♦ :: Vos oeuvres :: Vos créations :: En lettres-
Sauter vers: